Avantages-sas.com » SAS » Quels sont les impôt à payer pour une SAS ?

Quels sont les impôt à payer pour une SAS ?

Les impôts à payer pour une Société par Actions Simplifiée (SAS) en France peuvent varier en fonction de différents facteurs tels que le chiffre d’affaires, le type d’activité exercée et le statut fiscal choisi. Dans cet article, nous allons examiner les principaux impôts applicables à une SAS.
1. L’impôt sur les sociétés (IS)
L’impôt sur les sociétés est l’impôt principal auquel une SAS est soumise. Il s’agit d’un impôt calculé sur le bénéfice réalisé par la société. Le taux d’imposition de l’IS dépend du chiffre d’affaires réalisé par la SAS. En 2021, le taux standard d’imposition est de 26,5% pour les bénéfices inférieurs à 250 000 euros et de 27,5% pour les bénéfices supérieurs à ce montant.
2. La contribution sociale sur les bénéfices (CSB)
La contribution sociale sur les bénéfices est un impôt supplémentaire qui s’ajoute à l’IS et est calculé en fonction du montant du bénéfice réalisé par la SAS. Le taux de la CSB est de 3,3%.
3. Les charges sociales sur les rémunérations
En tant que dirigeant de SAS, vous devez vous rémunérer. Les rémunérations versées aux dirigeants sont soumises aux charges sociales. Celles-ci comprennent les cotisations sociales et les contributions sociales. Les taux de cotisations peuvent varier en fonction du régime social choisi (régime général ou régime des indépendants) et du montant de la rémunération.
4. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)
La SAS est généralement assujettie à la TVA sur ses ventes de biens ou de services. Le taux de TVA applicable dépend du type de produits ou services fournis par la SAS. En France, les taux de TVA varient généralement entre 5,5%, 10% et 20%.
5. Les autres impôts et taxes
Outre les impôts mentionnés ci-dessus, une SAS peut également être soumise à d’autres impôts et taxes, tels que la taxe foncière sur les propriétés bâties (si la SAS possède des biens immobiliers), la taxe professionnelle (si applicable), la contribution économique territoriale (CET) et les taxes sur les salaires.
Il est important de noter que les informations fournies dans cet article sont générales et ne tiennent pas compte des spécificités de votre situation individuelle. Il est recommandé de consulter un professionnel de la fiscalité pour obtenir des conseils précis sur les impôts à payer pour une SAS dans votre cas particulier.

A lire aussi :   Qu’est-ce qu’une SAS ?